Iconographie



L’Association ‘AYIN propose deux stages d'iconographie par an, à Dijon, en avril et août (d’une semaine chacun).

 

Ils auront lieu, en 2019, du lundi 1er au samedi 6 avril et du lundi 26 au samedi 31 août.

 

 

christ

Cette Association (association loi 1901) est une émanation de l’atelier d’iconographie de Dijon. Elle a été créée pour organiser des expositions, conférences et éditions concernant l’iconographie contemporaine et vivante.

Son responsable et enseignant, François Chenue, est professeur honoraire de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Dijon.  Sa promotion plastique s’est faite à l’École Boulle et à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, dans l’atelier de peinture monumentale du peintre Marcel Gromaire.

Créé en 1986, l’atelier d’iconographie est ouvert à tous. Il est lié à l’Église catholique orthodoxe de France, dont le Primat est l’Archevêque Germain de Saint-Denis.

Le travail de chaque stage part d’une icône ou d’une peinture murale de Monseigneur Jean de Saint-Denis (premier Évêque de l’Église catholique orthodoxe de France et iconographe) en proposant à chaque stagiaire de rester dans son esprit, mais aussi de laisser l’Esprit-Saint le conduire dans son cœur, son œil et ses mains, c’est-à-dire, d'essayer d’être lui-même.

Cela amènera chacun vers une iconographie « vivante », en parallèle, également, avec le travail du chant, qui s’approfondit dans le temps depuis que Maxime Kovalesky a lancé cette forme de travail dans le chant liturgique «vivant», travail que perpétue le chef de chœur Bruno Houver. Association-Saint-Germain

L’Association propose aussi le « Cahier d’AYIN », qui permet à tous de voir une trace de ce que nos mains réalisent et d'être au courant de ce que entreprenons - ce Cahier ‘AYIN paraît tous les deux ans.

 

 

 

titre

 

 

Une innovation iconique exige une contemplation religieuse

justifiée par une perception artistique,

et nous allons trouver là « La sensibilité spirituelle »

que tout peintre se devrait de cultiver s’il veut pouvoir cheminer vers lui-même.

Cette forme de « Pensée-Vision » est ouverte, vivante.

Elle ne doit se scléroser ni dans une convention, ni dans un style,

mais au contraire, vivre, mourir et renaitre sans cesse.

Une icône est un espace-tracé rempli d’amour et d’énergies rythmées,

qui amène au SILENCE…

 

couverture livre

 

François Chenue

 

 

Renseignements complémentaires :

Atelier Saint-Marc et Jean de Saint-Denis,

12, impasse des Buissonnets, 21160 - Corcelles les Monts,
Tél : 03 80 42 93 18

OU

Marie Eboli,

Tél : 06 74 89 57 07,

Courriel : marieboli15@gmail.com.