Universités d'été

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Session d’études Bordeaux

 

 

SAMEDI 16  ET DIMANCHE  17  SEPTEMBRE 2017
au Domaine de la Frayse, Fargues Saint Hilaire (Gironde)

 

Renseignements et inscription
Père Dominique Micheau, 210 C square Nicolas Poussin, 33700 – Mérignac
06 81 38 17 71
Courriel : d.micheau33@gmail.com 


« Comment, dans la dimension missionnaire et prophétique de l’orthodoxie, envisager l’évangélisation aujourd’hui »


Le Christ envoie ses apôtres en leur disant : « Allez, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au Nom du Père et du Fils et du saint Esprit, leur apprenant à garder tout ce que Je vous ai prescrit » (Mt 28, 19-20).

L’Église, en tant qu’elle est le Corps du Christ dont Il est la tête, œuvre et prie pour la conversion et l’évangélisation du monde en invoquant l’Esprit Saint sur la création.
Sommes-nous tous apôtres ? Comme le dit saint Paul : « Il y a diversité de ministères, mais c'est le même Seigneur ; divers modes d'actions, mais c'est le même Dieu qui produit tout en tous »  (1 Co 12, 5-6). Cependant l’Église en sa totalité est apostolique : chaque chrétien, à sa mesure propre et selon son don, est responsable de lui-même ainsi que de la destinée de l'Église et du monde ; chacun trouve en elle la possibilité de faire fructifier ses talents en travaillant à cette œuvre missionnaire.
L’Esprit Saint - demeurant en nous - nous pousse à sortir de nous-mêmes pour aller à la rencontre de l’autre et témoigner de la plénitude apportée par le Christ, non seulement au sein de l’Église mais aussi dans nos rapports avec autrui dans notre vie quotidienne extérieure.
Dans une dimension eschatologique, l’évangélisation est en perspective de la venue en gloire du Christ : trouvera-t-Il encore la foi sur la terre ? Nous devrons lui rendre compte de notre mission.

Quelles sont les bases de la mission ? Quels sont les moyens pratiques de l’évangélisation ? Quelle en est la finalité, ce que l’Écriture nomme le « Royaume »? Dans l’unité de la foi, éclairés par la tradition, nous espérons progresser – par l’étude, les échanges et la prière - dans la compréhension de ces questions vitales pour nous et pour le monde.

 

Programme :

  • Samedi 16
    Accueil des participants, à partir de 8 h 30
    Session d'enseignement
  • Dimanche 17
    10 h : Laudes et Liturgie pontificale de la Fête de l'Exaltation de la Croix (chapelle de Bordeaux, 54, rue des Retaillons). Rencontres.


Lien vers l'enregistrement réalisé lors de la session de mai 2015 : https://www.youtube.com/watch?v=RSLiaPwlpbQ

 

 

Session d’études « à Saint-Nectaire »



Depuis de nombreuses années, l’Église catholique orthodoxe de France organise, à Saint-Nectaire, en Auvergne, une session d’études animée par Monseigneur Germain.


Cette session, a lieu, en général, courant juillet.

Ont été traités, au fil des années, les sujets suivants :

  • Le Christ pédagogue de l'univers ;
  • La Divine Trinité ou le Dieu vivant ;
  • Prophétisme et prophétie chez les douze petits prophètes d’Israël (d’Osée à Malachie).
  • Introduction au destin de l’humanité ou comment justifier « les trois vies » de l’être humain ;
  • Prière et la connaissance de soi ou comment prier personnellement ;
  • Comment acquérir le bonheur immédiat :
  • Promenade au jardin des sages ;
  • Le rôle de la femme dans la Genèse biblique et dans le destin de l’humanité ;
  • le péché, le discerner et l’éliminer – éléments de praxis et de theoria ;
  • le mystère du sang – mystère eucharistique. 
  • Connaître l’Église du Christ par la Tradition des douze Apôtres

saint nectaire
Session d'études animée par Monseigneur Germain
DU 8 AU 12 JUILLET 2017 À SAINT-NECTAIRE EN AUVERGNE


« L'humanité n'est pas seule dans l'histoire »


1er jour : présence des anges dans  l’existence personnelle et collective de tout homme.
2ème jour : l’Eglise des baptisés et l’Eglise des ministères = duel vital et crucifiant.
3ème jour : Vivre avec Dieu ou sans Dieu (sens des rites et de la liturgie).

 

Beaucoup de chrétiens voudraient sincèrement transformer le monde. Mais n’ayant pas de conception claire d’eux-mêmes, ils commencent à ne plus penser « ecclésialement » et, afin de se rapprocher du monde ils perdent conscience de l’Eglise.
Incapables de penser l’Eglise ils introduisent en elle le complexe du monde dans lequel ils vivent, par exemple la justice, le social, l’économie, la politique, etc…
Ces complexes ne sont pas faux. Ils sont réels, aigus, providentiels, mais la manière de les connaître est, selon saint Irénée de Lyon (2ème siècle) « alimentée par l’abîme », c’est-à-dire qu’ils ne sont pas soumis à l’éclairage théologique mais à l’éclairage naturel, biologique, subconscient, psychique, philosophique, etc…Alors les complexes vont de choc en choc, sans issue !

 

Sachant ceci, il semble bon de trouver et d’instruire la conscience chrétienne orthodoxe en nous-mêmes et chez les contemporains. Cette conscience pose que tout coopère en l’homme pour l’accomplissement de l’histoire. tout ? signifie :

1er jour : présence des anges dans  l’existence personnelle et collective de tout homme.
2ème jour : l’Eglise des baptisés et l’Eglise des ministères = duel vital et crucifiant.
3ème jour : Vivre avec Dieu ou sans Dieu (sens des rites et de la liturgie).

 

Beaucoup de chrétiens voudraient sincèrement transformer le monde. Mais n’ayant pas de conception claire d’eux-mêmes, ils commencent à ne plus penser « ecclésialement » et, afin de se rapprocher du monde ils perdent conscience de l’Eglise.
Incapables de penser l’Eglise ils introduisent en elle le complexe du monde dans lequel ils vivent, par exemple la justice, le social, l’économie, la politique, etc…
Ces complexes ne sont pas faux. Ils sont réels, aigus, providentiels, mais la manière de les connaître est, selon saint Irénée de Lyon (2ème siècle) « alimentée par l’abîme », c’est-à-dire qu’ils ne sont pas soumis à l’éclairage théologique mais à l’éclairage naturel, biologique, subconscient, psychique, philosophique, etc…Alors les complexes vont de choc en choc, sans issue !

 

Sachant ceci, il semble bon de trouver et d’instruire la conscience chrétienne orthodoxe en nous-mêmes et chez les contemporains. Cette conscience pose que tout coopère en l’homme pour l’accomplissement de l’histoire. tout ? signifie :

  • le visible et l’invisible (Anges, Hommes, Cosmos),
  • Le créé et l’incréé (l’humain et le divin),
  • Le rite et le rythme (le haut et le bas);

Notre étude exposera ainsi trois éléments de ce tout qui paraîssent essentiels pour éclairer et mener l’humanité sur son chemin proposé par le Créateur, à savoir :

  • l’alliance et l’action dans l’être humain de l’esprit et de la matière, de l’ange et du cosmos,
  • la nécessité de coordonner dans l’Eglise la force et la faiblesse divines, la présence et l’action divines,
  • le dynamisme liturgique et de tout rite  qui crucifient l’existence pour transfigurer les relations humaines en rapports divins.

Programme :

    notre dame orcival
  • Samedi 8
  • 19-20 h : Accueil des participants
  • Dimanche 9
    10 h : Laudes et Liturgie pontificale
    12 h 30 : Déjeûner, détente sur place, excursion...
  • 19 h 30 : Dîner, soirée libre, animations dans les villages...
  • Lundi 10
    9 h : Laudes
    9 h 30 à 13 h 30 : Séances de travail
    13 h 30 : Déjeûner
    15 h : Visite guidée de l'église de Besse et de son village
    19 h 30 : Dîner, soirée libre, animations dans les villages...
  • Mardi 11
    9 h : Laudes
    9 h 30 à 13 h 30 : Séances de travail
    13 h 30 : Déjeûner
    15 h : Pèlerinage et prière auprès de Notre Dame d'Orcival - visite des alentours
  • Mercredi 12
    9 h : Laudes
    9 h 30 à 13 h 30 : Séances de travail
    13 h 30 : Déjeûner
    15 h : Temps libre
    17 h : Litugie pontificale
    19 h 30 : Repas de fin de stage

 

Renseignements complémentaires :

Chantal Bergez
Courriel : ch.bergez@gmail.com
Tél: 06 07 26 31 30

Consultez le programme complet

 

Session d’études « au Plan d'Aups »

 


Session d’études les 23 et 24 JUILLET 2016 AU PLAN D'AUPS - LA SAINTE BAUME

Paroisse Sainte-Marie-Madeleine, 1066 allée des Signes - 83640 Plan d'Aups.
Père Henry Marie Régimbeau - tel : 06 12 52 53 79,
sophie.casadio@wanadoo.fr.


Monseigneur Germain, archevêque de l’église catholique orthodoxe de France, présidera cette session consacrée à une réflexion sur :

 

«  Le discernement des esprits ».


L’expression : «  le discernement des esprits  » est du saint apôtre Paul (1 Co 12,10). La nécessité en vient à tout homme placé devant les expériences spirituelles.
il convient en effet d’apprendre à distinguer le vrai du faux esprit en acquérant le véritable esprit critique. Sachant que saint Antoine le Grand dit du discernement des esprits qu’il est le don le plus urgent à acquérir (pour le moine tout au moins) il est indispensable en ce domaine de cultiver une attitude pour l’aborder.
Animeront cette session :

 

Monseigneur Germain

1 - https://youtu.be/6jTGhleRu1M

2 - https://youtu.be/_0odw3hzTmo

3 - https://youtu.be/KgEP2WFAyas


Père Bernard Jakobiak

1 - https://youtu.be/gPPqGRDUqyE

2 - https://youtu.be/-Kiom8LhZto

 

Père Clément Heinisch

1 - https://youtu.be/spLiR7-Tyq0

2 - https://youtu.be/Mynh9GUBxaw?t=49

2 - https://youtu.be/lWcYDQEWHVs